Réseau canadien d'essais cliniques sur le cancer

Le Réseau canadien d'essais cliniques sur le cancer, ou 3CTN (d'après l'appellation anglaise Canadian Cancer Clinical Trials Network), est une initiative pancanadienne qui vise à améliorer l'efficacité et la qualité des essais cliniques au Canada. Le 3CTN coordonnera et soutiendra un réseau d'équipes œuvrant dans des hôpitaux et des centres spécialisés dans le traitement du cancer. En collaboration avec les régions, le 3CTN a élaboré un plan d'affaires qu'il met maintenant en œuvre et qui permettra aux établissements d'augmenter leur capacité à mener des essais académiques.

Visitez le site Web du Réseau canadien d'essais cliniques sur le cancer (en anglais seulement) :

Alliance mondiale pour la génomique et la santé

L'Alliance mondiale pour la génomique et la santé (Alliance mondiale) a été créée dans le but d'accroître la capacité de la médecine génomique à faire progresser la santé humaine. Elle réunit plus de 300 établissements de premier plan qui travaillent dans les domaines des soins de santé, de la recherche, de la défense des intérêts des patients, des sciences de la vie et des technologies de l'information. Les partenaires de l'Alliance mondiale collaborent à la création d'un cadre de travail commun pour l'harmonisation de leurs visions d'un partage responsable, volontaire et sécuritaire des données génomiques et cliniques.

Pour de plus amples renseignements sur l'Alliance mondiale pour la génomique et la santé, visitez (en anglais seulement) :

Consortium international de génomique du cancer

Le Consortium international de génomique du cancer, ou ICGC (de l'appellation anglaise International Cancer Genome Consortium) a été mis sur pied pour lancer et coordonner un grand nombre de projets de recherche qui visent tous à élucider de façon exhaustive les modifications du génome qui sont présentes dans de nombreuses formes de cancer et qui alourdissent le fardeau de la maladie chez les patients dans le monde entier.

Les objectifs principaux de l'ICGC sont de produire des catalogues complets des anomalies du génome (mutations somatiques, anomalies de l'expression des gènes, modifications épigénétiques) dans les tumeurs de 50 types ou sous-types de cancer différents qui ont une importance clinique ou sociétale dans le monde entier et de mettre les données à la disposition de tous les chercheurs aussi rapidement que possible et avec un minimum de restrictions, pour accélérer la recherche sur les causes du cancer et la façon de lutter contre cette maladie. L'ICGC facilite la communication entre les membres et constitue un forum pour la coordination dans le but de maximiser l'efficacité chez les scientifiques qui cherchent à comprendre, à traiter et à prévenir ces maladies.

Visitez le site Web du Consortium international de génomique du cancer (ICGC) (en anglais seulement) :

Consortium international de génomique du cancer pour la médecine

Dans le contexte des énormes efforts de séquençage déployés à l'échelle internationale, et en prévision de la nouvelle ère de la médecine de précision, l'ICGCmed reliera l'abondance des données génomiques déjà recueillies et les données génomiques actuellement générées aux renseignements cliniques et sur la santé, notamment les habitudes de vie, les antécédents des patients, les données diagnostiques du cancer ainsi que la réponse aux traitements et la survie après les traitements, pour l'ensemble des cancers. À l'aide de ces données intégrées à grande échelle, les chercheurs, les scientifiques, les décideurs et les cliniciens seront en mesure de collaborer avec les patients, les professionnels de la santé et les autres intervenants pour mettre au point des stratégies de prévention, des marqueurs de dépistage précoce du cancer, des critères et des méthodes diagnostiques et pronostiques plus ciblés ainsi que des interventions reliant le sous-type moléculaire du cancer dont le patient est atteint aux traitements d'association les plus efficaces. Cette initiative mènera à la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques, à l'établissement de définitions plus précises des cancers et à l'élaboration de meilleures stratégies pour prévenir la résistance à la chimiothérapie. Pour de plus amples renseignements, veuillez vous rendre sur le site Web de l'ICGCmed à l'adresse icgcmed.org.

Visitez le site Web du Consortium international de génomique du cancer pour la médecine (ICGCmed) (en anglais seulement) :

Comité d'éthique en recherche sur le cancer

L'évaluation éthique de la recherche est essentielle pour favoriser la conception d'études conformes à l'éthique. Avant que des personnes puissent participer à une étude clinique, celle-ci doit être approuvée par un comité d'éthique de la recherche, soit un comité indépendant formé d'experts médicaux et scientifiques, d'éthiciens, de chercheurs et de professionnels de la santé ainsi que de membres non scientifiques, comme des spécialistes du droit et de la protection de la vie privée et des représentants du public. Le rôle du comité d'éthique de la recherche est de s'assurer que l'étude proposée protège de façon satisfaisante les droits, la sécurité et le bien-être des participants. Avant 2004, pour les promoteurs et les chercheurs qui menaient des essais cliniques sur le cancer dans de multiples établissements, obtenir l'approbation d'un comité d'éthique de la recherche dans le cadre du modèle institutionnel classique était souvent un processus long et fastidieux.

Depuis janvier 2004, le Comité d'éthique en recherche sur le cancer, ou OCREB (d'après l'appellation anglaise Ontario Cancer Research Ethics Board), a radicalement modifié le paysage en éthique de la recherche pour les essais cliniques multicentriques sur le cancer. L'OCREB est un comité d'éthique de la recherche centralisé et spécialisé qui fournit maintenant ses services à 26 des 27 hôpitaux de la province engagés dans des essais cliniques sur le cancer. Ce modèle centralisé signifie qu'une fois l'étude approuvée par l'OCREB, les autres établissements de l'étude recevront l'approbation de l'OCREB en quelques jours seulement, ce qui réduit au minimum les chevauchements et évite à chaque établissement participant de devoir obtenir l'approbation d'un comité d'éthique de la recherche, ce qui économise temps et argent.

Tout au long de sa croissance et de son évolution, la principale préoccupation de l'OCREB a toujours été de protéger les droits et la sécurité des patients qui participent aux études; en même temps, il encourage et appuie les études qui, ultimement, aideront les personnes atteintes de cancer.

Pour de plus amples renseignements sur l'OCREB, notamment sur les membres, les dates de réunion, les procédures opérationnelles normalisées, les directives, les modèles et les frais d'examen, veuillez vous rendre sur le site Web (en anglais seulement) :

La Banque de tumeurs de l'Ontario

La Banque de tumeurs de l'Ontario est une banque de tissus biologiques et de données provinciales consacrée à la cueillette d'échantillons biologiques humains liés aux tumeurs. Elle fournit aux chercheurs universitaires et de l'industrie qui œuvrent dans le domaine du cancer un choix diversifié d'échantillons tumoraux et des données de grande qualité obtenues directement par le personnel dévoué de la Banque qui suit un ensemble rigoureux de procédures et de lignes directrices éthiques.

La Banque de tumeurs de l'Ontario est un programme de l'Institut ontarien de recherche sur le cancer (IORC). Financé par le Gouvernement de l'Ontario, l'IORC est une société sans but lucratif qui soutient la recherche sur la prévention, le dépistage précoce, le diagnostic et le traitement du cancer, ainsi que sur la lutte contre cette maladie.

Pour obtenir des échantillons ou de plus amples renseignements sur la Banque de tumeurs de l'Ontario,veuillez vous rendre sur le site Web (en anglais seulement) :